Il n’est pas rare d’entendre les yogis parler de l’importance de vivre le moment présent, d’être connecté à nous-même, à notre centre, à notre Soi véritable et par le fait même aux autres, à la nature, à l’univers… Mais qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire? Comment se sent-on pendant ces moments? Est-ce possible, tangible où simplement une belle façon de voir la vie? Au moment où cette photo à été prise, je débutais une formation intensive de 1 mois afin de devenir professeur de yoga, à Vrindavan en Inde, et je me posais ces exactes questions.

Il semblerait que cette première cérémonie de l’Arati sur le bord de la rivière Yamuna était tout ce que j’avais besoin. Très honnêtement, c’est plus ma passion pour la photographie et la psychologie interculturelle qui m’a transporté au bord de cette rivière… Je n’avais aucune idée de ce qui m’y attendait.

Debout, bien installée en arrière plan, mes yeux se promènent et mes mains attendent le moment où elles pourront saisir la caméra qui pend à mon coup afin de capturer la scène parfaite qui mettra en avant plan la richesse de la diversité culturelle. Un peu comme lors de ma première expérience en Afrique, je pensais naïvement qu’il serait plus facile d’expliquer et de partager mon séjour avec ces quelques clichés. Toutefois, je me suis vite souvenue qu’aucun mots ou images ne seraient en mesure d’expliquer ces moments uniques.

J’imagine que ce sont mes yeux curieux qui ont conduit ces belles femmes, aux couleurs éclatantes, à m’inviter à me joindre à leur cérémonie. Cette invitation inespérée, combinée avec mon envie indescriptible de plonger, non pas dans la rivière, mais bien au coeur de la culture et vie spirituelle de l’Inde (que je savais existante rationnellement même si je me suis toujours en quelque sorte considérée athée avec une histoire d’amour pour le bouddhisme) m’apporte sur la première marche au bord de cette rivière sacrée. Complètement captivée par la présence, la paix, le calme et cet état de béatitude dans lequel baigne ce sadhu qui tend des offrandes à cette source de vie, je constate tranquillement que ce n’est plus des fleurs, du lait, du sel que j’offre à cette rivière, mais bien le plus profond de moi-même, mon coeur, mon amour…

Vous savez ces moments où un pur bonheur surgit en vous de nulle part… Ces moments où vous prenez conscience de votre coeur qui bat… Ces moments où vous vous sentez en parfaite union avec votre animal de compagnie lorsque vous le regardez dans les yeux… Ces moments où vous regardez quelqu’un que vous ne connaissez pas dans les yeux et avez seulement envie de lui dire : « Je vous aime ». C’est en ces moments, si courts soient-ils, et surtout en ce moment là, au bord de cette rivière, que tout à prit son sens.

Sat Chit Ananda (Existence – Conscience – Félicité)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s