Pourquoi boire son déjeuner (avant une course)?

Pourquoi est-ce que je commence habituellement ma journée en buvant quelque chose qui ressemble à ce que Popeye pourrait avaler dans sa journée à l’heure du souper, et ce, encore plus mes matins de course à pied. Pourquoi boire nos nutriments?

Smoothie - Popeye

Premièrement, les smoothies ont été pré-mélangés pour vous, ce qui veut dire que votre système digestif n’a pas à travailler aussi fortement pour décomposer les aliments et absorber les nutriments. Ceci donne à votre système digestif ainsi qu’à votre organisme en entier, un peu de répit lui permettant de se concentrer sur des processus comme l’absorption de nutriments, etc., en plus d’économiser de l’énergie pouvant être redirigé vers des processus plus importants à ce moment comme la contraction et le relâchement musculaire nécessaire lors de votre séance de course à pied. De plus, les smoothies ont aussi l’avantage de favoriser l’hydratation de chacune des merveilleuses cellules de notre corps… et un corps hydraté = un coureur heureux! Finalement, les smoothies sont rapidement préparés. Il est facile d’y faufiler des ingrédients hyper santé que nous n’avons pas tendance à consommer suffisamment, tels les légumes verts à feuille, des graines, des superaliments, etc.

Qu’est-ce qui rend un smoothie vert différent des autres smoothies?

Au delà de sa couleur, un smoothie vert regorge de nutriments, de vitamines, de minéraux, d’acides aminés, de bons gras, en plus de contenir beaucoup de fibres, ce qui aide à maintenir un poids santé! Les légumes verts sont aussi très riches en antioxydants. En principe, plus ils sont foncés, plus ils en contiennent.

Saviez-vous que les épinards diminuent l’absorption des graisses et accroissent la sensation de satiété? Voilà peut-être pourquoi Popeye les aime autant! 🙂

Notez-bien : La plupart des smoothies que nous achetons en magasin ont été pasteurisés (processus qui tue les bactéries et qui prolonge leur durée de vie) et ont perdu une grande partie de leurs nutriments. Comme il est relativement facile de s’en concocter à la maison, pourquoi se priver du maximum de nutriments?

Quel est la différence entre un smoothie vert et un jus vert?

Même si je pourrais écrire un article voulant répondre à cette unique question, je vous dirai simplement qu’un smoothie est un breuvage à base de fruits et/ou légumes frais/congelés qui sont broyés ensemble dans un mélangeur. Un smoothie vert, dans son cas, contient encore toutes les fibres et constitue un petit-déjeuner ou une collation parfaite qui vous fait sentir rassasié et satisfait. De l’autre côté, un jus est fait en pressant le liquide contenu dans les fruits et légumes à l’aide d’un presse-agrumes, d’un extracteur à jus ou d’un masticateur. Alors qu’il est dépouillé de toutes ses fibres (contenues dans la pulpe que l’on utilise pas), il fournit une dose rapide d’énergie et de vitalité à notre corps. Les deux s’avèrent fort intéressants à consommer au sein de bonnes habitudes alimentaires, car ils ont tous les deux leurs avantages. Un article à suivre traitera des jus vert.

Comment confectionner le parfait smoothie vert?

Le smoothie parfait en 5 étapes simples :

  1. Commencer avec une base, un liquide qui rendra votre smoothie délicieux et velouté. Plusieurs options sont possibles, en passant par de l’eau toute simplement, des jus ou des laits végétaux. Toutefois, il est très rare que j’ajoute du jus dans mes smoothies, peut-être à l’exception d’un peu de jus d’orange à l’occasion. Je préfère y ajouter les fruits en entier qui contiennent encore les fibres et souvent moins de sucre. Voici mes options favorites : eau de coco, lait de coco, lait de noix, en particulier de lait d’amande. Le lait de noix est particulièrement riche en bon gras, en protéines, vitamines et minéraux, ce qui vaut le coup de le considérer. Note : Lorsque vous achetez ces laits en magasin (car il existe aussi l’option de les faire vous-même – idée pour un prochain billet), assurez-vous de choisir les laits contenant le moins de sucre possible. N’oubliez pas que les fruits ajoutés dans votre smoothie seront suffisant pour lui procurer un petit goût sucré et si jamais ce n’était pas le cas, il vous est toujours possible d’ajouter un sucre naturel, tel que des dattes, du stevia, du sirop d’érable, du miel, du sucre de coco.
  2. On y ajoute ensuite les légumes verts (et herbes fraiches). Pour moi, un smoothie vert idéal contient 3 portions de légumes, pour une portion des fruits. Exemples de légumes verts : Laitue romaine, épinard, du kale (chou vert frisé), bette-à-carde, concombres, céleri, pied de brocoli, mesclun, roquette, coriandre, persil, etc. Par ailleurs, les betteraves, même si elles ne sont pas vertes, méritent d’être mentionnées ici, car leurs avantages nutritionnels sont très importants au niveau de la performance sportive.
  3. On y ajoute ensuite les fruits. Les fruits par excellence sont sans aucun doute les pommes, les poires, les agrumes (la lime et le citron donnent un gout particulièrement rafraichissant) et les petits fruits (les framboises – MIAM! MIAM!). 🙂
  4. Et pourquoi pas terminer avec des superaliments?! Exemples de superaliments : les germinations (luzernes, etc.), les graines chanvre, le pollen d’abeille, les noix (ou beurre de noix), les graines de chia et de lin, les baies de goji, la spiruline, le maca, les graines de cocoa, du gingembre frais, de la cannelle, etc.
  5. Ok… et pour les petits becs sucrés 🙂, il est vrai qu’il est parfois difficile de faire la transition et boire davantage de smoothies (encore plus ceux de couleur VERTE)! Il vous est toujours possible d’y ajouter un sucre naturel. Mon choix par excellence est définitivement les dattes, mais il y a aussi le miel, le sirop d’érable, le sucre de coco ou encore du stevia.  Vous pouvez aussi y ajouter quelques gouttes d’un extrait de vanille de qualité, ce qui est souvent suffisant pour ne pas y ajouter du sucre additionnel.

Quelques trucs pour faire la transition vers les smoothies ou jus verts :

  1. Premièrement, fermez-vous les yeux, bouchez-vous le nez et glou-glou-glou!!!!! Je vous assure qu’une fois que vous l’aurez bu, vous vous sentirez fort comme Popeye! haha! 🙂
  2. Ok, un peu plus sérieusement, ajoutez des fruits (que vous éliminez progressivement alors que vos papilles s’habitueront au goût les légumes verts).
  3. Ajoutez des légumes qui ont un goût léger. Par exemple, les bébés épinards sont très légers au goût. Vos enfants ne les goûteront même pas, j’en suis persuadée!
  4. N’oubliez pas que la texture a une importance. Trop épais = pas bon!!!!
  5. Ajoutez des supers aliments ou un sucre naturel.
  6. Ajoutez de la glace (froid = rafraichissant! Vraiment???). haha! 🙂

Mon smoothie vert du coureur

Smoothie course popeyeIngrédients :

  • 1 tasse d’eau de coco
  • 1/2 orange
  • 1 tasse d’épinards
  • 1 banane
  • 1 c. table de graine de chanvre
  • 1 c. table de graine de chia
  • 2-3 dattes
  • 1 c. table de beurre de coco (optionnel)
  • Extrait de vanille (optionnel)

Préparation :

Il faut seulement passer le tout dans un mélangeur a haute vitesse. Si vous trouvez que votre smoothie est trop épais, il vous est possible d’y ajouter un peu d’eau.

Saviez-vous que… La banane contient beaucoup de potassium, ce qui aidera à prévenir les crampes musculaires.


Quelques recettes en EXTRAsucculent!!!

The Glowing Green Smoothie

Une référence en la matière est définitivement Kimberly Snider (ses livres sont à connaitre)! Portions : BEAUCOUP!!! Parfait pour votre conjoint(e) et enfant(s)!

  • 2 tasses d’eau
  • 2 tasses d’épinards
  • 6-7 feuilles de laitues romaines
  • jus d’un demi citron
  • 3-4 branches de céleri
  • 1 banane
  • 1 poire
  • 1 pomme
  • Poignée de coriandre ou persil frais (optionnel)

Kris Carr’s Green Smoothie

Une autre personne à connaitre dans le domaine de l’alimentation HYPER santé!

  • 1 avocat
  • 1-2 fruits : pomme verte, poire, petits fruits
  • 1 concombre
  • Grosse poignée de kale, laitue romaine ou épinards
  • Eau (ou eau de coco) – 1-2 tasses
  • Stevia, cacao ou cannelle (optionnel)

CHIN-CHIN!!