Recette - Jus - Chlorophylloramara - ingrédients

Entrainement, préparation technique, alimentation chargée en carbohydrate… voilà bien des choses que l’on fait quelques jours, voir quelques semaines avant une course. Certes l’entrainement physique et mental sont non négligeable, mais l' »entrainement » alimentaire l’est aussi. Et je ne parle pas seulement d’une alimentation comportant une part importante de glucides complexes (carbohydrate en tant que carburant) avant une course. Je trouve particulièrement intéressant, voir même questionnant, qu’il existe autant de programme d’entrainement en course à pied et si peu de « programme » alimentaire. Tel que Brendan Brazier le stipule dans son livre Thrive Energy Cookbook (vous me pardonnerez ma traduction et synthèse sûrement trop vulgarisé), ce qui fait la différence chez un athlète est la vitesse avec laquelle son corps est en mesure de récupérer et reprendre l’entrainement physique. Selon lui (et bien d’autres grands athlètes de ce monde – Rich Roll, Scott Jurek, etc.), l’alimentation devient déterminante dans la régénération musculaire, dans le combat des radicaux libres, etc. De plus en plus d’athlètes recourent ainsi à une alimentation contenant une plus grande proportion de plantes et végétaux. J’aimerais aujourd’hui attirer votre attention sur un aliment que j’apprend à connaitre et qui est de plus en plus utilisé par les athlètes : la spiruline. Notez-bien que je ne suis ni nutritioniste, ni diététiste, mais simplement une passionnée de course, mais aussi passionnée de nourriture ayant fait le choix d’adopter un mode de vie quasi-vegan quelques années passées.

Spiruline superaliment

Spiruline

Qu’est-ce que c’est?

La spiruline est classée comme une micro algue bleue-verte d’eau douce. On la nomme ainsi car à l’état naturel, sa forme est spiralée. Il existe près de 1500 espèces de cette « algue bleue » dans le monde et 36 sont comestibles. Elle existe depuis environ 3 milliards d’années et est considérée par plusieurs comme étant un superaliment; de l’or bleu!

Cette « micro algue » bleue est pourvue d’une exceptionnelle richesse nutritionnelle (ce n’est pas un « Superaliment » pour rien !).,, Elle contient plus de 60 substances nutritives facilement assimilables. Pour commencer, elle contient un pourcentage remarquable de protéines complètes, riches en acides aminés essentiels assimilables (environ 70% / contre 20% en moyenne pour les viandes !). En effet, c’est une des rares sources de protéines « végétales » (avec le soja) à contenir tous les acides aminés essentiels. De plus, elle contient des caroténoïdes (bêta-carotènes – 30x plus que la carotte), de la  chlorophylle, du fer, zinc, magnésium, calcium, potassium, en plus d’être une source exceptionnelle de vitamine B12…. et j’en passe!

Ses super-bienfaits sur le plan sportif (et autres

bienfaits spiruline

  • Sa haute teneur nutritionnelle en fait un coupe-faim.
  • Elle est souvent utilisé en alternance avec la Chlorella, sous forme de cures, pour détoxifier l’organisme.
  • La forte concentration en fer et en bêta-carotène favorise l’oxygénation du sang, des cellules et des muscles.
  • L’apport important en protéines (65 % de sa composition) participe à la reconstruction des fibres musculaires détruites lors des entrainements ainsi que la prise de masse musculaire.
  • Les enzymes comme la chlorophylle, le bêta-carotène, les caroténoïdes sont des puissants antioxydants qui luttent activement contre les radicaux libres responsables du vieillissement des cellules et qui s’accumulent lors de l’activité physique intense.
  • Le calcium structure/entretien les os alors que le phosphore intervient dans le processus de minéralisation des os et dans la croissance osseuse.
  • Utile pour lutter contre les excès de cholestérol dans le sang, de diabète et règle le taux de glycémie dans le sang.
  • Les polysaccharides stimule le système immunitaire.
  • Les acides gras essentiels (3/4 insaturés) interviennent dans les réactions inflammatoires et immunitaires.
  • Le fer intervient dans la formation de l’homoglobine et la myoglobine, essentiel pour le sportif.

Consommation

Dans la mesure du possible, elle doit être consommée crue afin de conserver tous ses nombreux bénéfices « santé ». Pour vous mettre sur la piste, je dirais que TOUT est possible (!), à condition que votre précieuse algue bleue ne soit pas chauffée. On peut consommer la spiruline en gellules ou encore en poudre. Elle peut être intégrée dans des smoothies, des petites sauces,  ou des jus de fruits ou de légumes, saupoudrées sur des salades, des pâtes complètes, ou intégrées dans tout autre plat cru et gourmand (tartare, condiments…)… Si on souhaite l’ajouter à une préparation tiède ou chaude (soupe par exemple), on veillera à l’incorporer au dernier moment. Ses saveurs attrayantes et indéfinissables se marient bien avec les légumes en général, les céréales et les pseudo-céréales (quinoa, sarrasin…), le concombre, le gingembre, le citron, l’olive, les noix, etc…  La spiruline se glisse partout !

Il est recommandé d’en consommer entre 5 (individu sédentaire ou moyennement actif) à 10 grammes par jour (pour les sportifs de haut niveau). On commence par une dose plus faible, tel que 3 grammes (1/2 c. à café) et on augmente progressivement la quantité jusqu’à arriver à la posologie normale. Pour favoriser l’assimilation de certaines composantes dans la spiruline, tel que le fer, on peut l’accompagner avec un jus de fruit d’agrumes.

En terme d’effets secondaires, la spiruline peut engendrer des migraines, une fièvre légère oue de la constipation chez certaines personnes. Elle peut aussi provoquer des selles noires ou vertes, car elle détoxifie le côlon.

Au niveau de l’achat, notons qu’il faut sélectionner une spiruline de haute qualité pour pouvoir bénéficier de tous ses principes nutritionnels. De plus, compte tenu du fait que la spiruline craint la chaleur, l’humidité et la lumière, il est préférable de l’acheter avec des emballages opaques. Si elle n’est pas verte foncée, mais tire plutôt sur le bleu électrique, elle a possiblement été grandement exposé à la lumière du jour et la chlorophylle s’est dégradée.

Le saviez-vous… la chlorophylle est le pigment vert des plantes qui capte l’énergie fournie par le soleil grâce au processus de la photosynthèse. Elle est excellente pour la santé. Elle alcalinise le système, elle augmente l’oxygénation des cellules, elle a des propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes, etc. On l’a retrouve dans les légumes verts ainsi que dans les herbes aromatiques. Les verdures contiennent tous les minéraux essentiels, vitamines et mêmes les acides aminés dont les humains, dont les sportifs, ont besoin pour une santé optimale.

Jus spiruline-chlorophyllorama

ChlorophylloramaraIngrédients :

  • 1 pomme
  • 1 poire
  • 1 citron
  • 1 baton de céleri
  • 1 tasse de kale (ou épinard)
  • 1/2 tasse de persil
  • 1/3 concombre
  • 1 c. thé de spiruline

Préparation :

Il faut passer le tout dans un extracteur de jus (masticateur préférablement pour retirer au maximum les liquides des feuilles). Vider le contenu dans un verre, ajouter la spiruline, mélanger et déguster!

Vous aimeriez savoir pourquoi je bois mes nutriments pour déjeuner, avant une course ou tout simplement? Voici un article que j’ai écrit à ce propos.

MIAM! MIAM! MIAM!

CHIN-CHIN!!